Post Rock, Post Metal Doom, Sludge, Trip Hop, Prog, Mathrock, Chaotic Hardcore. Des mots tout cela, des étiquettes. Laissez-vous guider par mes émotions. Orienter les vôtres et vous donner de quoi rêver. Planer ou encore vous déchaîner.

Est-ce vraiment un live ?

D’ordinaire réticent à propos des captations live d’un groupe sur support audio, et estimant qu’un show ne se vit qu’à la sensation directe ainsi qu’à l’interaction avec le public et son groupe, cette période de confinement et manque extrême m’amènent à me pencher sur Thaumaturgy I, la nouvelle galette d’Obscure Sphinx. Fer de lance d’une scène doom sludge polonaise en plein renouveau, et jouissant déjà de trois albums, ce live fut capté en 2018 à Varsovie.

Usuellement, la captation CD diminue l’intensité des compos. La véritable puissance et le travail ingé son sont souvent gâchés. Ce live est désormais mon exception à la règle. Chaque instrument est parfaitement audible, l’ambiance live restituée à son paroxysme, le charisme et la justesse vocale de Sofia Fraś limite palpable. Coté chansons, le groupe balaie ses trois albums en piochant ce qu’il a créé de plus lourd en plus de dix ans de carrière déjà.

Je me suis perdu dans mon mutisme et dans mes pensées presque autistiques en laissant aller mon corps à l’écoute de ce Thaumaturgy I… Et puis quelque chose m’a ramené à la réalité… les applaudissements entre les morceaux… car j’avais oublié qu’il s’agit d’un live. La Thaumaturgie relève du domaine de la guérison miraculeuse. Ce live n’est pas miraculeux. Il a bel et bien existé. A noter que le groupe a annoncé un Thaumaturgy II qui sera une captation aux accents plus ambiants dans un style différent qu’on lui connait.

Je serai sur le coup.

  •  Tiph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *