Rédacteur en chef et Fondateur de NMH. Spécialisé dans le post-rock, l'ambient, le post-metal, le psychédélique et la musique progressive en général.

Opeth est un groupe surprenant. Tout comme les frères Cavanagh avec Anathema, Åkerfeldt et ses musiciens n’ont pas hésité à se tourner plus vers le progressif depuis Heritage. Fini le growl pour le musicien suédois, au grand dam des fans de la première heure qui regrettent ce côté métalleux que le groupe a décidé de laisser derrière lui.

La musique

Alors, musicalement parlant, ça donne quoi ce Sorceress? Malgré le chemin progressif que le groupe continue d’emprunter, les sonorités métal et les riffs ont toujours la personnalité d’Opeth et ne sont pas le reflet d’une imitation douteuse du progressif des années 70. Le groupe innove, propose un son riche et des mélodies accrocheuses accompagnées d’une ambiance plutôt épique.

Sorceress est un disque riche en tous points, il est en quelque sorte un melting pot de tout ce que le groupe sait faire de mieux. Certains morceaux sont en effet plus mélodiques et d’autres penchent plus du côté métal. C’est donc un disque qui plaira à une grande majorité de mélomanes tant le panel d’instruments, de mélodies et de rythmiques est large.

De plus, on ne peut s’empêcher de penser à l’amitié que le vocaliste entretient avec Steven Wilson quand on écoute « Will O The Wisp« . Les sonorités du morceau rappellent en effet que les deux artistes s’influencent mutuellement.

Bref, on n’est pas là pour vous faire un résumé détaillé morceau par morceau de ce que le disque vaut vraiment. On voulait en fait vous montrer ce fabuleux objet qu’est la version Picture Disc de l’album!

L’objet
Opeth – Sorceress (Picture Disc)

Voilà ce que vous trouverez à l’intérieur du gatefold qu’est le double Picture Disc de Sorceress. Deux magnifiques vinyles colorés dans des pochettes intérieures antistatiques (et ça, ça fait toujours plaisir) accompagnés par deux affiches à l’artwork superbement travaillé.

Parlons tout de suite du seul point négatif de l’objet avant de passer à ce qu’il y a de bon, ainsi, c’est fait! C’est en fait le son… Les amateurs de vinyles le savent bien, les picture disc sont connus pour avoir un son moyen, voire mauvais, surtout si vous êtes audiophiles et que votre système sonore vaut plus cher que votre voiture. Ces disques ont souvent un souffle qui accompagne la musique et que l’on entend distinctement lorsque l’aiguille de votre platine vient se poser sur le vinyle. Rien de bien grave ceci dit puisque la musique prend rapidement le dessus, mais, nous devions vous en parler.

Les deux inserts avec les paroles du disque au verso

Par contre, quel packaging formidable et pour pas cher (acheté 19,99€ à la sortie, prix très rare pour un double LP). Le carton brillant est d’excellente qualité, le travail artistique autour du disque est remarquable et les deux affiches, accompagnées des paroles des morceaux au verso, sont à encadrer tellement elles sont belles.

Les membres du groupe lorsqu’on déplie la pochette.

Les deux disques en lui-même sont également magnifiques. Un picture disc aura rarement été aussi beau. Les deux images des côtés A et C laissent place à un magnifique verso composé du logo du groupe ainsi que de la playlist du disque en question. On a presque envie de les accrocher au mur tellement ils sont superbes. A noter aussi la qualité de la matière vinyle en elle-même, certainement du 180g comme la majorité des vinyles actuels.

Le verso des deux picture disc

En conclusion, voici un album qui plaira aux fans de beaux objets. Pour les audiophiles, il conviendra de se procurer la version classique (ou colorée) du disque pour profiter d’un son de meilleure qualité. Je connais d’ailleurs des gens qui exposent le picture disc mais écoutent la version classique. Que voulez-vous ? On est un fan ou on ne l’est pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *