Post Rock, Post Metal Doom, Sludge, Trip Hop, Prog, Mathrock, Chaotic Hardcore. Des mots tout cela, des étiquettes. Laissez-vous guider par mes émotions. Orienter les vôtres et vous donner de quoi rêver. Planer ou encore vous déchaîner.

La puissance du post rock réside dans deux éléments qui s’avèrent inséparables. Le premier est représenté par la puissance émotionnelle que le genre est capable de dégager. Le second élément est l’invitation au voyage initiatique que seul le post rock est capable de créer. Quand un groupe est capable d’assembler ces deux éléments, il en naît un troisième : l’imaginaire à travers ces milliers de mondes et d’histoires que chacun peut s’inventer, seul dans son propre univers. C’est exactement et précisément ce que les Américains de Zealand The North font naître en moi avec ce second superbe effort Brightness Of A Endless Light.

 

Le moins que l’on puisse dire est que ZTN propose un post rock dans la plus pure tradition du genre. Très mélodique, rythmé, engagé, ce que les mots ne peuvent traduire, ce sont les riffs, les mélodies qui le feront. « Spirit Home » et « Come Promise » sont de belles mises en jambe qui feront honneur à des formations comme Caspian, Sleepmakeswaves, Of The Vine ou encore Coldbones. Tous ces groupes à leur manière, de près ou de loin, apportent un peu de ciment aux fondations de Zealand The North. Ce ne sont d’ailleurs pas les superbes morceaux « Never Perfect » et « Endless Light » qui démentiront mes propos. Ce dernier morceau fait d’ailleurs la part belle à la basse, avec une mélodie assez douce en arrière-plan. J’ai toujours apprécié ce type de construction, appelant au calme et la vigilance de l’auditeur en même temps.

Je vous le mentionnais plus haut, on parle de voyage initiatique. C’est le sentiment que me laissent les deux morceaux suivants « Organic Structure » et « Searching For You, pt. I et II ». Il y a de cela quelques semaines, j’avais la chance de chroniquer le magnifique dernier album des Of The Vine Left Alone, où je me projetais au sommet d’une montagne, au bord d’une vallée. En bas dans la plaine, il y avait des lumières et de la vie. Du son également. Cela m’amenait à réfléchir sur ma vie et mon existence. Eh bien, à l’écoute de ces pistes, j’ai le sentiment d’être remonté sur cette montagne pour achever mon voyage, celui que je fais à travers ma vie et mon univers. J’ai déplié ma tente car cette nuit et sa lune vont me faire vibrer.

Pourtant, je suis dans mon bureau, j’écris, je couche mes ressentis à la lueur d’une lampe de chevet chaude, une bonne odeur d’encens dans l’air et dégustation d’un thé citron thym à la clé. Bien entendu, en écoutant cet album. Et il y prend également toute son ampleur grandiloquente. La luminosité de cette lumière infinie ne réside pas dans l’aveuglement mais bien dans l’éblouissement qu’elle provoque. On peut la voir, l’admirer sans jamais se brûler les yeux. En réalité là, je ne sais même plus si je suis assis dans mon bureau ou au sommet de la montagne. Tant mon esprit voyage au son de ce magnifique opus. Faites comme moi, installez-vous confortablement et décollez loin de votre quotidien. « Healing », comme un rappel au retour sur Terre, finira de vous apaiser après ce voyage interne au sein de votre esprit avec un dernier superbe coup d’éclat. Et si vous cherchez encore, remettez-le, c’est encore meilleur la seconde fois.

Pour terminer, si le visuel semble « simple », il n’en est pourtant rien. Faire coïncider toutes ces formes géométriques et leur donner l’aspect d’une chouette rend bien justice à ce que je vous déclarais plus haut dans ce texte : un appel au calme en gardant toutefois sa vigilance en activité. Par ailleurs, je ne sais pas vous, mais il me semble que cela ferait un tatouage intéressant. J’y réfléchirais à l’avenir.

Zealand The North répond à tous les critères pour jouer au Dunk un de ces jours (si ce n’est pas déjà fait) et je serai heureux d’aller les acclamer sur scène. Bon en attendant, je replie ma tente et redescend dans mon bureau…

Bonne écoute.

  • Tiph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *