Rédacteur en chef et Fondateur de NMH. Spécialisé dans le post-rock, l'ambient, le post-metal, le psychédélique et la musique progressive en général.

Avant toute chose, je remercie chaleureusement Gillian Pieteraerens de nous avoir fait parvenir les jolis clichés qui figurent dans cet article. Retrouvez son travail ici :

Facebook : https://www.facebook.com/gillian.passion4pics/
Instagram : https://www.instagram.com/gillian.passion4pics/

Faire deux heures de route pour voir un concert gratuit comme nous, c’est ce que tous les fans de bonne musique devraient faire mais il n’en est rien. Le 15 juillet dernier, alors que trois excellents groupes se produisaient au Cinema d’Aalst (Alost pour les francophones), seulement entre 30 et 40 personnes sont sur place pour profiter de l’opportunité. Et il y avait quand même Rolo Tomassi, groupe qui a été élu comme l’un des meilleurs concerts du festival ArcTanGent en 2018. Tant mieux pour nous, nous avions donc plus de place pour profiter de cette soirée qui fut mémorable à bien des égards.

Ethereal Darkness

Auteurs d’un premier album paru en février 2019 et intitulé « Smoke And Shadows« , c’est le quatuor belge d’Ethereal Darkness qui avaient l’honneur d’ouvrir la soirée dans une salle à moitié vide (ou à moitié pleine, question d’optimisme?). Ils seront d’ailleurs d’autant plus reconnaissants envers les personnes présentes plus tôt pour voir leur black métal mélodique très bien fait cela dit au passage. 

© Gillian PieteraerensEthereal Darkness

Tout d’abord, je dois dire que j’avais un peu peur de la qualité qu’aurait le son en voyant le sol carrelé de la salle… Les carrelages ne sont en effet pas le matériau auquel on pense lorsqu’on recherche des propriétés acoustiques optimales. Qu’à cela ne tienne! L’ingé son était bien réveillé ce jour là et les caractéristiques sonores du sol n’y ont rien changé : le son était au top (peut-être un peu fort si on veut vraiment pinailler, ou j’aurais juste dû prendre mes bouchons d’oreilles, allez savoir). 

C’est donc un premier groupe talentueux qui débute cette soirée avec brio. Et à observer le sourire qui se dessine régulièrement sur le visage de la bassiste lors de leur performance, on imagine très bien qu’ils doivent prendre leur pied. Ethereal Darkness est un excellent groupe que je vous recommande chaudement si vous êtes fans (sans les réduire à cela) d’Alcest, entre autres.

© Gillian PieteraerensEthereal Darkness

Pour suivre Ethereal Darkness :

Facebook : https://www.facebook.com/etherealplace/
Bandcamp : https://etherealdarkness.bandcamp.com/album/smoke-and-shadows-2

Cryptodira

Avec un timing serré mais quasiment respecté à la lettre, le second groupe démarre dans les temps et… quelle claque monumentale. Alors que Cryptodira s’éclate tout autant que les musiciens d’Ethereal Darkness, le public commence à se chauffer et les premiers pogos voient le jour vers la fin du set juste avant le groupe événement du soir : Rolo Tomassi. Mais restons un peu avec Cryptodira avant de vous parler d’Eva Spence et de ses acolytes.

© Gillian PieteraerensCryptodira

Nous ne connaissions pas Cryptodira avant de venir au Cinema d’Aalst et nous sommes tombés tous les trois amoureux de ce quartet new-yorkais. Leur musique, aussi puissante que technique, ravira vos oreilles si vous êtes fans de mathcore et de groupes tels que Between the Buried and Me ou encore The Dillinger Escape Plan. La particularité de ce groupe réside dans le fait que les deux vocalistes se complètent à la perfection ; l’un (Scott Acquavella) impressionne par la justesse de son chant guttural alors que l’autre (Mike Monaco) nous a communiqué sa folie par son comportement sur scène et sa puissance vocale, plus aigüe que Scott. Chapeau également aux autres musiciens qui méritent d’être salués pour leur justesse également!

Pas d’inquiétude pour vous qui aimez la musique équilibrée car à l’instar de ce que vous pourrez entendre sur The Devil’s Despair, leur deuxième album si on exclut leur split avec East of the Wall, les passages plus calmes permettent au public, plus nombreux mais toujours insuffisant à mon goût, de se reposer avant de prendre la prochaine baffe énergique qu’ils sont capables d’infliger avec des morceaux tels que « The Gods of Epicurus« . Bravo, c’est un sans faute!

© Gillian PieteraerensCryptodira

Pour suivre Cryptodira :

Facebook : https://www.facebook.com/cryptodira/
Bandcamp : http://cryptodira.bandcamp.com/album/the-devils-despair

Rolo Tomassi

Avec une telle introduction, les membres de Rolo Tomassi avaient tout intérêt à être au top mais nous n’avions aucun doute à ce sujet. Le groupe, mené de main de maître par l’excellente chanteuse Eva Spence, n’est plus à présenter tellement il ravit les fans de post-hardcore/mathcore depuis leur premier album Hysterics, sorti en 2008. Dernièrement, c’est Time Will Die And Love Will Bury It qui avait sut conquérir notre coeur, il s’agissait probablement du meilleur album sorti en 2018 pour nous. Nous avions dont hâte de voir ce que ça pouvait donner en live, même si Anthony les avait déjà vu.

© Gillian Pieteraerens • Rolo Tomassi

Et nous n’avons pas été déçu, c’est le moins qu’on puisse dire. Malgré la fatigue accumulée d’une journée et d’un trajet de deux heures en voiture, le temps s’est écoulé à une vitesse inespérée tellement nous avons pris notre pied!

Grâce à une setlist intelligemment pensée pendant laquelle la majorité du dernier album fut interprété (7 titres sur 10!), les passages explosifs étaient répartis de manière à ce que le public ne s’ennuie pas. Commencer avec « Rituals » et placer « Aftermath » juste avant la fin était en effet une riche idée pour mettre une claque à un public plus nombreux que pour les deux premiers groupes et définitivement réveillé.

© Gillian PieteraerensRolo Tomassi

En un peu plus d’une heure, Rolo Tomassi à réussi à hisser leur concert parmi les meilleurs de l’année. Malheureusement, le groupe s’envole pour une tournée européenne qui ne se rapprochera plus jamais de la Belgique, du moins jusqu’en août 2019. Le temps nous dira si nous pourrons les revoir dans notre pays, ou aux alentours, dans un avenir plus ou moins proche. En attendant, je pars explorer un peu plus les méandres de leur discographie que je ne connais que trop peu.

Avant de clotûrer, je tiens à remercier et à féliciter les organisateurs pour cet événement totalement réussi avec un choix de groupe cohérent et judicieux. Un énorme merci à Be Metal, Zware Metalen, Hellzine et Grimm pour leur collaboration plus qu’efficace.

© Gillian PieteraerensRolo Tomassi

Pour suivre Rolo Tomassi :

Facebook : https://www.facebook.com/rolotomassiofficial/
Bandcamp : https://rolotomassi.bandcamp.com

Pour résumer, ce fut une soirée comme on aimerait en voir plus souvent en Wallonie ou se genre d’événement est souvent trop rare. Les groupes favorisent majoritairement la Flandre où, il faut bien admettre, beaucoup plus de monde peut être touché. Peu importe, nous sommes la pour vous faire découvrir de nouveaux groupes et nous espérons que ces trois candidats rendront votre été encore plus ensoleillé.

  •  Guillaume
Galerie

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *