Rédacteur en chef et Fondateur de NMH. Spécialisé dans le post-rock, l'ambient, le post-metal, le psychédélique et la musique progressive en général.

Les publicités sponsorisées, ça marche. La preuve avec cet album puisque, en me baladant sur Instagram, je me suis vu proposé cette superbe pochette qui eu pour effet immédiat de m’intriguer au plus haut niveau. J’ai donc, après avoir contemplé cette magnifique pochette, lancé sans hésiter une première lecture de l’album après avoir lu le tag « stoner » sur plusieurs webzines. Et bien… G KI FAY (comme disent les vrais).

Du côté des influences, pas de doutes, elles sont multiples. Le groupe oscille entre le style plus direct de groupes comme Queens of the Stone Age, Alice in Chains (pour le chant) et même parfois Mastodon et le côté psyché à la Elder ou Baroness. Trêve de comparaisons (foireuses?), écoutez plutôt :

Dès les premières secondes, My Diligence vous emporte sans difficulté avec un rock’n’roll énergique que certains groupes plus expérimentés dans le genre pourraient envier. C’est accrocheur dès la première écoute, ça donne envie de se bouger et surtout, c’est qualitatif. En effet, la production est toujours au top et colle au style du collectif bruxellois. Pour un second album, c’est impressionnant. Pour être honnête avec vous, je pensais vraiment avoir affaire à un groupe américain avec un tel son et une telle pochette. Imaginez ma surprise lorsque j’ai découvert qu’ils sont belges. *instant patriotique*

Les morceaux s’enchaînent mais ne se ressemblent pas. J’apprécie tout particulièrement la transition entre « Hunt the Hunter » et « Backstabber » qui me file des frissons à chaque fois, ce passage est jouissif et j’espère que le groupe joue ces deux morceaux en live l’un à la suite de l’autre sinon ce serait du gâchis (bon j’exagère légèrement). Pour le reste, c’est cohérent, avec un juste équilibre entre les rythmiques effrénées (« Hunt the Hunter », « Flying Poney« ) et les passages plus posés (« An Asteroidal Arrow« , cette tuerie!).

My Diligence a sorti un album magique en ce début d’année 2019. Je vous invite à acheter l’album en vinyle pour profiter d’un artwork sublime (à encadrer? Donc il faut en acheter deux 🙂 ) qu’on admire inlassablement dans le moindre détail, le tout accompagné d’un très joli vinyle bleu foncé. Le travail est immense, tant au niveau visuel que musical et c’est avec grand plaisir que je n’hésiterai pas à aller les voir en concert lorsqu’ils seront de passage dans le sud de la Belgique (ou au Luxembourg?).

  • Guillaume

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *