Rédacteur en chef et Fondateur de NMH. Spécialisé dans le post-rock, l'ambient, le post-metal, le psychédélique et la musique progressive en général.

Installés confortablement dans les sièges de la superbe salle de musique de chambre de BOZAR à Bruxelles, nous étions prêts à entrer dans le monde singulier de We Stood Like Kings, le groupe belge qui allie expérience cinématographique et musique rock instrumentale. Et ils ne savaient pas encore qu’ils allaient nous offrir une des plus belles soirées concerts de l’année.

(c) Emilie Larcier

Le 3 octobre dernier se déroulait donc la « release party » de leur dernier album : USA 1982. Tout en projetant le film-documentaire Koyaanisqatsi à l’écran, le groupe nous a livré une remarquable prestation de leur musique intelligente et colorée, musique qui colle parfaitement aux images du documentaire de Godfrey Reggio (produit par Francis Ford Coppola).

C’est une salle quasiment comble qui assistait ce jour-là à cette belle démonstration haute en couleurs.

(c) Emilie Larcier

L’osmose entre les membres du groupe est complète. Judith, la pianiste, est totalement happée par son jeu sensible qui entraîne les autres musiciens (et leurs instruments) dans un tourbillon de beauté sublime. Les premières minutes sont belles et envoûtantes, elles se transforment rapidement en une tempête de puissance aux bons moments, toujours en adéquation avec les images mais jamais dans l’exagération.

(c) Emilie Larcier

Pas un seul moment d’ennui, pas un temps mort… Le temps semblait s’être arrêté, laissant totalement la place aux quatre musiciens talentueux. Mais si je devais ne retenir qu’un seul moment, ce serait les (presque) 7 minutes du morceau Eldoradosis qui est décidément bel et bien mon chouchou dans ce merveilleux set. Grâce au tapping judicieusement placé du guitariste, la tension monte d’un cran pour nous offrir un majestueux climax que personne (surtout pas moi…) ne se lasse d’entendre.

En réussissant à ne pas tomber dans les clichés du post-rock, We Stood Like Kings crée un univers « musico-cinématographique » qu’il est difficile de ne pas apprécier. C’est certainement le groupe le plus sous-estimé de Belgique et il faut que ça change. Transmettez la bonne nouvelle autant que possible et partagez la musique de We Stood Like Kings avec votre entourage, car il reste une série de concerts à ne pas manquer en Belgique.

(c) Emilie Larcier

Je résumerais avec ces quelques mots : nous avons probablement assisté à un des plus beaux concerts de l’année.

  • Guillaume
Dates de la tournée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *