Rédacteur en chef et Fondateur de NMH. Spécialisé dans le post-rock, l'ambient, le post-metal, le psychédélique et la musique progressive en général.

Voici notre nouvelle rubrique, qui tentera de vous faire découvrir nos disquaires belges, dans un premier temps. Le but étant de vous donner envie de vous rendre dans ces endroits magiques tenus par des gens fantastiques. Nous tenterons de vous faire rêver grâce à une interview du propriétaire du lieu ainsi qu’avec des photos, toujours faites par OV Photography.

Disque Tu Veux, situé à Saint-Ghislain, près de Mons

Commençons aujourd’hui par Disque Tu Veux. Située à Saint-Ghislain, non loin de Mons, elle est l’endroit parfait pour passer quelques bons moments musicaux en compagnie de David, le très sympathique propriétaire des lieux. Rencontre avec un passionné qui n’a qu’un objectif : vous faire découvrir de la musique… Et de la bonne!

David, un passionné éclectique!
David, passionné de musique!

NMH – Salut David! Une première question, assez logique, me vient à l’esprit : comment as-tu décidé d’ouvrir un magasin de disques? Y’a-t-il une anecdote en rapport avec l’ouverture que tu voudrais partager avec nous?

David Bouchez – À la base, c’est « le vinyle »! *rire* Parce que je suis un collectionneur de vinyles tous formats confondus : 33T, 45T, Maxi 45T. À une époque, je mixais dans quelques soirées donc c’est pour ça que les Maxis 45T ont pris pas mal de place dans ma collection. Ensuite, je suis évidemment amoureux de la musique et j’ai toujours l’envie de découvrir tout et n’importe quoi. C’est tout ça qui m’a poussé.

C’est aussi parce qu’il n’y avait plus beaucoup de magasins de vinyles et le choix dans les grandes surfaces était pauvre. Tout passait par le numérique au final…

L’idée est venue il y a 3 ans et on a tout mis sur papier y’a 2 ans et en 6 mois c’était fait! J’ai ouvert le 5 décembre 2015, presque pour la Saint-Nicolas.

C’était un peu un caprice d’enfant! Pour l’anecdote, en 91, c’était la fin du 45T et toutes les semaines j’étais chez le disquaire à Mons, American Import. Je suis revenu chez mes parents et je leur ai dit « un jour j’aurai un magasin de disques ». Ils m’ont répondu « T’es fou, on fait déjà plus de 45T, le vinyle est remplacé par le CD en plus… ». Mes parents m’ont répété exactement la même chose, il y a 2 ans, lorsque j’ai ouvert le magasin.

C’est quitte ou double, on espère que ça va durer et que ce n’est pas un one-shot!

NMH – Le vinyle a quand même bien redémarré, nous serions étonnés si c’était un effet de mode, mais rien n’est impossible…

D.B. – C’est ça… Je me réfère toujours à ce qui se passe de l’autre côté de l’Atlantique. La folie est d’abord passée des USA à l’Angleterre et elle arrive ici maintenant. Les ventes de vinyles seront au-dessus des ventes de CDs et du streaming, du moins je l’espère!

NMH – Attention, voici la question piège que tout fan de musique déteste : quels seraient tes 5 meilleurs albums de tous les temps?

D.B. – Je ne vais pas innover, mais comme beaucoup de gens The Dark Side of the Moon de Pink Floyd qui est une tuerie. Ensuite je dirais Never Mind the Bollocks des Sex Pistols qui est incontournable, historiquement. Moby avec 18 a ouvert beaucoup d’oreilles sur la musique électronique. Zooropa de U2.

Et pour le cinquième j’hésite… Celui que tout le monde doit avoir c’est Noir Désir avec Veuillez Rendre L’âme qui est un p***** d’album!

Maintenant on peut en citer des dizaines bien sûr! Mais des albums ont marqué plus que d’autres, comme les Sex Pistols par exemple. J’aurais pu aussi te citer Nevermind de Nirvana ou Back in Black d’AC/DC, mais ça fait trop! *rire*

Les 5 albums indispensables de David!

NMH – Revenons à ton magasin. Tu vends vraiment de tout, que ça soit de la variété française, du jazz, du heavy metal ou du rock progressif. En quoi est-ce que ce choix te correspond?

D.B. – S’il faut vendre le Grand JoJo, ça fera d’office plaisir à quelqu’un. *rire* (NDLR : Notre photographe préférée était en train de photographier le vinyle du Grand JoJo 🙂 )

On peut venir me demander n’importe quoi, une compil de Sheila ou de Joe Dassin et ce sera toujours disponible. Maintenant je pense qu’à l’heure actuelle ce serait risqué de ne travailler qu’un style de musique. Il ne faut pas se voiler la face, depuis un an, surtout à Bruxelles et en Flandre, les disquaires poussent comme des champignons, spécialisés ou non. Il y a même d’anciens disquaires qui rouvrent leur magasin!

Ici j’essaie d’avoir de tout. Mais aussi, et ce à 80%, de la deuxième main dans tous les styles. C’est un petit peu le challenge que je me donne. Dans tous les domaines : chanson française, funk, disco, pop, rock et dans tous les formats : 45T, 33T et Maxi 45T.

En ce qui concerne les nouveautés, j’essaie de partir dans tout ce qui est indie, alternatif. Aussi, pour essayer de sortir un peu des sentiers battus. Puis, il ne faut pas se leurrer, il y a une grande surface pas loin d’ici dont je tairai le nom qui essaye d’avoir tout ce que tout le monde veut acheter… Je veux justement passer à côté de ça sans pour autant m’écarter de certains styles de musique.

New Musical Horizons rencontre un passionné 😀

NMH – Quels sont les styles dans lesquels tu te sens le plus à l’aise lorsqu’il faut conseiller les clients?

D.B. – Tout ce qui est Classic Rock bien entendu parce que j’ai grandi avec. J’ai lu des tas de bouquins et revues étant jeune mais j’ai l’humilité de dire que je ne connais pas tout bien sûr! Je ne suis pas au courant de tout et il faut savoir le dire, je ne me prends pas la tête avec ça.

Mon cheval de bataille va être de proposer de la deuxième main qu’on ne trouve pas forcément dans les bourses aux vinyles ou dans certaines brocantes et toujours dans un état acceptable, écoutable. Maintenant, si on me demande une réédition il n’y a aucun souci je la commande sans aucun problème si elle n’est pas en magasin.

Pendant toute une période, de début 90 à fin 90, c’était surtout musique électronique, mais pour être honnête, je me documente beaucoup. Il ne suffit pas d’ouvrir le magasin à 10H et de le fermer à 18H, il y a un travail avant et après.

NMH – En tout cas, merci pour ton accueil chaleureux et ta bonne humeur permanente!

D.B. – Avec plaisir!

 

 

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *