Rédacteur en chef et Fondateur de NMH. Spécialisé dans le post-rock, l'ambient, le post-metal, le psychédélique et la musique progressive en général.

C’est notre troisième année d’affilée de présence et surtout de collaboration avec l’organisation du Dunk!Festival. C’est avec un immense plaisir que nous avons pu produire trois nouvelles émissions en direct. Vous faire vivre le festival d’une autre manière est également une de nos fiertés et nous espérons sincèrement poursuivre cette belle aventure l’année prochaine.

Les amis de Appalaches. Une belle rencontre!

Je profite de ces premières lignes introductives pour remercier Mats L. Photography et Blumina Live Photography pour leur gentillesse et leurs merveilleuses photos qui illustreront ce live report. Bonne lecture!

Jeudi 10 Mai 2018

Cette année, nous nous étions rendus sur le site pour profiter de notre soirée du mercredi soir sur place et ainsi pouvoir installer la tente YouFM ainsi que le matériel tout en restant zen. C’est après un réveil difficile (merci les multiples stouts) que nous avons débuté par notre première émission en direct de 11h à 13h que vous pouvez dès à présent (ré)écouter ici :

Podcast Jeudi 10 Mai 2018

Dès notre arrivée, nous sommes agréablement surpris du choix de l’organisation du dunk!festival de faire passer la scène de la forêt au rang de deuxième scène. Une agréable surprise en fait!

En effet, cinq groupes par jours se succédaient sur cette scène unique en son genre et pas n’importe lesquels. Des groupes d’ambient, de drone mais pas seulement, en témoigne le post-metal industriel de Thot. Le choix des groupes était particulièrement judicieux pour cette scène où le respect et l’écoute étaient de mise.

tortuganónima / Mats L. Photography

La journée du jeudi allait nous permettre de débuter le festival comme il se devait avec des groupes très attendus comme [ B O L T ], Ranges, Nonsun ou encore EF, Thot et la fameuse tête d’affiche Caspian. Et c’est un groupe ne faisant pas forcément partie de nos attentes qui nous a frappé dès le début du festival : La Bestia de Gevaudan plaçait déjà la barre très haut en lançant le festival d’une main de maître.

Il s’agit d’un groupe que nous avons eu la chance de rencontrer lors de notre première émission et que nous saluons chaleureusement, le festival fut d’ailleurs rempli de belles rencontres en tout genre et il est inutile de vous préciser que nous sommes nostalgiques en écrivant ces quelques lignes.

Ranges / Mats L. Photography

Je profite de cet aparté sur le côté humainement incroyable de l’événement pour vous présenter un de mes coups de coeur du jour : Ranges. Même si j’aimais déjà beaucoup leur dernier disque, The Ascensionist, je dois bien avouer que ces gars-là l’ont amené à un niveau bien plus élevé en live, si bien que je me repasse l’album en boucle depuis la fin du festival. L’énergie dégagée lors de ce live était incroyablement impressionnante, mélancolique, divine… Un merveilleux moment!

Quant aux belles découvertes, soulignons l’extrême sympathie (et talent!) du groupe I Am Wolves, le drone métal hypnotisant de [ B O L T ] ou encore la qualité sonore magistrale du célèbre groupe EF dont l’un des membres s’est même permis de jouer du mélodica dans le public, un instant magique où la foule s’est même accroupie pour profiter pleinement, voyez plutôt en vidéo :

En bref, une belle journée pour débuter le festival, avec un Caspian au top de sa forme pour clôturer ce jeudi. Il est également important de souligner le son de haute qualité et le show lumineux impressionnant, surtout dans le cadre d’un festival. Chapeau le dunk!

Galerie Photo du Jeudi / Mats L. Photography & Blumina Live Photography

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vendredi 10 Mai 2018

C’est la journée que nous (je?) attendions le plus. Sincèrement, soup faisait partie de ces groupes que je ne devais absolument pas rater lors de cette édition 2018. Autre chose… Je crois bien qu’il a été très difficile de choisir un groupe à snober afin de pouvoir se nourrir… Mais au final, manger c’est tricher au dunk!

Podcast Vendredi 11 Mai 2018


La journée commençait déjà très bien avec les Polonais de Besides et les Sud-Africains de Ohgod sur la main stage. Mais c’est avec Wyatt E. que nous avons réellement pris notre pied. Avec un set envoûtant, le groupe a su installer une atmosphère de quiétude et de mystère sur la scène de la forêt qui correspondait à la perfection au style atypique du trio belge. Un de nos concerts préférés sans aucun doute!

Le vendredi, nous avons enchaîné les claques. Au Revoir, après avoir passé un chouette moment en notre compagnie au stand radio, est allé mettre le feu sur la main stage avec une setlist époustouflante se concluant par le merveilleux morceau « Déluge », un régal. Vite un petit sprint vers la forêt pour ne pas manquer les copains de Lethvm et leur post-metal évoquant à la fois Cult of Luna et Amenra. Boom.

Soup / Mats L. Photography

Soup n’a pas déçu, soyons tout de suite honnêtes avec vous. Les morceaux judicieusement choisis ont permis à la foule de profiter d’un concert calme, plein de sérénité et de mélancolie. Un groupe à revoir en salle parce qu’on n’en a pas eu assez!

N’oublions pas l’autre gros coup de cœur du jour avec Radare, groupe allemand de dark jazz qui vous fera certainement penser à Bohren & Der Club Of Gore si vous tendez l’oreille. Tous ces groupes étaient intelligemment placés sur la scène de la forêt… Bravo pour ça!

Rosetta / Blumina Live Photography

La fin de soirée était dirigée par RosettaTelepathy et bien évidemment The Ocean. Comment départager les trois collectifs au sein de notre rédaction? Et bien si Anthony a pris une belle claque lors du concert de Rosetta, pour Guillaume (l’auteur de ces modestes lignes), c’est The Ocean qui sera ressorti du lot. Le groupe allemand a véritablement fait exploser la main stage en jouant l’intégralité du 2e CD de Precambrian, leur album sorti en 2007. On en oublierait presque Telepathy qui a ravi la foule de la scène de la forêt, ça aussi c’était grandiose!

Galerie Photo du Vendredi / Mats L. Photography & Blumina Live Photography

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Samedi 12 Mai 2018

Progressivement, nous arrivons à la fin d’une édition 2018 bien riche en émotions… Avec des émissions intenses où nous sentions vraiment l’engouement des groupes envers notre travail et je crois que c’est la plus belle des sensations ressenties durant ce dunk!fest. Nous aimerions par ces quelques mots remercier tous les groupes, les fans, les festivaliers pour leurs belles paroles quant à notre présence au dunk. Profitez-en pour découvrir le dernier des trois podcasts enregistrés en direct :

Podcast Samedi 12 Mai 2018


Et quelle dernière journée… Après une émission où HuracánAppalaches et Hemelbestormer nous ont fait le plaisir de nous rejoindre (Ah oui, j’oublie Joris, le seul et unique, celui que tous les artistes se produisant au dunk aiment), c’est un samedi ensoleillé qui nous attendait.

Cranial fait partie, au même titre que Soup, des groupes que nous ne voulions pas manquer et les Allemands n’ont pas déçu. Leur post-metal a eu raison de la main stage où a foule s’était pressée afin d’admirer la puissance de ce collectif peu connu.

Tides of Man / Blumina Live Photography

Et puis, toujours sur la main stage, c’est Appalaches que nous avons pu contempler. Ce groupe de potes canadiens communiquait avec tant de facilité l’amour qu’ils portent à leur musique. Les mélomanes présents pour les soutenir pendant leur set n’avaient aucun mal à percevoir ce bonheur de jouer qui se lisait sur les visages des musiciens. Un pur moment de plaisir.

Puis, après quelques escapades sylvestres et autres achats (in)utiles sous la tente du merch, nous avons été témoins d’un beau moment relaxant avec Zhaoze, groupe de post-rock chinois qui intègre avec brio les instruments typiques de leurs contrées. Original et efficace.

Zhaoze / Blumina Live Photography

La fatigue ayant eu raison de nous, c’est aswekeepsearching que nous avons admiré sur la scène de la forêt, paisiblement assis contre un arbre ne faisant qu’un avec la nature environnante. Les Indiens se sont révélés particulièrement efficaces pour emmener la foule dans leur post-rock coloré.

worriedaboutsatan a eu une nouvelle fois l’immense honneur de clôturer pour de bon la scène de la forêt avec un set électro-ambient parfait. Un groupe à voir pour « chiller » diront certains.

Russian Circles / Blumina Live Photography

Et enfin, que dire de Russian Circles si ce n’est que « la messe est dite » comme l’a si bien dit Maxime (que je remercie aussi pour son aide logistique et humoristique lors de nos émissions)? On a beau avoir vu ces gars-là plusieurs fois, on ne s’en lasse pas. Le batteur est un tueur et porte son groupe vers les cieux du post-metal. Clap de fin, rentrons chez nous, des étoiles (et des vinyles) plein les yeux.

Galerie Photo du Vendredi / Mats L. Photography & Blumina Live Photography

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mot de la fin…

Pour conclure cette belle édition, soulignons l’efficacité des organisateurs du festival, une fois de plus. Cette année est qualitativement supérieure à la précédente pour de nombreuses raisons même si l’édition 2017 était un fameux cru. La disposition des scènes, de la tente merch, de notre tente YouFM, des coins restaurations et j’en passe, était parfaite. Je ne parle même pas de la qualité sonore exceptionnelle pour un festival, du show lumineux (idem…), des sourires de la Dunk Crew, de la bonne humeur permanente et de la météo (plus ou moins) clémente.

Le dunk!festival est une institution pour la communauté post-rock. Si vous découvrez ce genre musical que je conseille de vivre en live, n’hésitez pas une seule seconde à réserver vos billets dès que ça sera possible pour l’édition 2019. Vous vivrez un moment que vous n’oublierez pas. Merci Wout, merci Luc et merci à votre équipe pour le fabuleux travail que vous faites depuis plus des années déjà maintenant. Vous êtes notre deuxième famille.

  • Guillaume
Le top des concerts de Guillaume

LA CLAQUE : The Ocean

Le plus attendu et qui a assuré : Soup

La belle découverte : La Bestia de Gevaudan

Les deux plus émouvants : Ranges Appalaches

La messe : Russian Circles

Les autres tout aussi bons : Au RevoirCranialCaspianTelepathy, Wyatt E.

Le top des concerts d’Anthony
  1. The Ocean
  2. Soup
  3. Wyatt E. 
  4. Telepathy
  5. Ranges
Le top des concerts de Mats L. Photography

Le groupe que je pourrais voir 50 fois et qui ne me décevra jamais: The Ocean

Le groupe qui m’a laissé de marbre: Worriedaboutsatan (à peu près autant que l’année dernière)

Le groupe qui ne m’emballait pas sur le papier et pourtant c’était super bien: Father Sky Mother Earth

Le coup de coeur du weekend : Appalaches

Le sourire : Jo Quail

Le meilleur moment dans la forêt : le doom de Lethvm et Thot

Le groupe que j’espérais voir depuis longtemps : Zhaoze

Les (très bonnes) découvertes : Besides (le savoir-faire polonais en matière de post-rock), Iamwolves, The Ills, Tortuganonima & Astodan.

Le groupe qui a fait le boulot sous la tente mais qui aurait été magistral dans la forêt : Russian Circles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *