Rédacteur en chef et Fondateur de NMH. Spécialisé dans le post-rock, l'ambient, le post-metal, le psychédélique et la musique progressive en général.

Le rock psychédélique reste un genre assez marginal, et il est agréable de voir que certains collectifs parviennent à percer au sein du grand public. C’est le cas avec The Black Angels, groupe américain originaire du Texas, qui a sorti cette année « Death Song » (probablement un clin d’oeil à The Velvet Underground), leur 6e opus. Et à cette occasion, le label Partisan Records a décidé de sortir une édition ultra-limitée pour le Record Store Day. Une édition qui se vend déjà, malheureusement (ou heureusement si elle est en votre possession 🙂 ) pour nous, mélomanes, à plus de 65€.

La musique

Il convient de préciser (et ce que je m’apprête à écrire n’est en aucun cas péjoratif) qu’on est loin du psychédélisme de Pink Floyd, Gong, Ozric Tentacles ou encore, plus récemment, Colour Haze, Zone Six et Electric Orange. Les musiciens de The Black Angels ajoutent à leur rock une touche psychédélique, surtout lorsqu’il s’agit des bruitages ou des effets qui agrémentent les riffs des guitares. Les voix profitent également de ces effets.

Les morceaux s’enchainent sans jamais se ressembler, les morceaux plus puissants comme « Currency » laissent place à de jolies ballades (« Half Believing » ou « Estimate ») et l’album s’avère être au final très cohérent. Le groupe a réussi à trouver un savoureux mélange de rock indie et de psyché pour renforcer son identité artistique qui se précise au fur et à mesure des albums.

L’objet

Regardez-moi ce double vinyle magnifique! Et en plus, il est phosphorescent! Quel bonheur de voir que le groupe a également été jusqu’au bout de son idée psychédélique en créant une pochette totalement raccord avec leur univers.

Par contre, tous ces beaux détails destinés aux amateurs de beaux objets ne raviront pas l’audiophile qui s’insurgera face à l’utilisation d’un tel matériau pour le vinyle… Les vinyles phosphorescents sont connus pour transmettre une qualité sonore assez pauvre, et c’est le cas ici puisque de nombreux grésillements se font entendre, même lorsque vous aurez nettoyé les deux disques.

Revenons à l’objet. La qualité sonore moyenne est compensée par le fait que rien n’est laissé au hasard dans les extras. Les pochettes intérieures, flashy, sont également pourvues de design inédits.

Le fameux message « We encourage you rethink your preconceived notions, question authority, and create other methods for survival », véhiculé par le groupe depuis plusieurs albums, figure sur les deux pochettes intérieures. Fans de stickers seront aussi rassasiés, comme vous pouvez le voir sur l’image présentée ci-dessus.

Un autre extra intéressant : un poster… psychédélique?

Bref, il s’agit d’une belle édition et d’un superbe objet pour tous les fans de vinyles. Les audiophiles préféreront certainement l’édition classique, toujours disponible, qui présente une qualité sonore dépourvue de tous les grincements de l’édition phosphorescente.

Comments

  1. Superbe objet en effet. Les artworks (et notamment les pochettes) de leurs albums sont pourvus d’un côté psychédélique avec la répétition d’un motif et un effet quasi optique comme sur cette pochette.

    Pour l’album, c’est du très bon, du bon rock psyché avec le synthétiseur et la voix du chanteur qui résonne d’une seule et même voix.
    Pour ceux qui découvre et qui aiment, ils peuvent se jeter sur les autres albums du groupe et nn fouillant bien, on peut trouver des lives du groupe (Arte notamment).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *